Régler l'intensité des élastiques en musculation

Hello la communauté ! Vous êtes de plus en plus nombreux à utiliser les élastiques dans vos séances de sport et j’en suis vraiment très heureux ! Cet accessoire est vraiment hyper pratique et fait travailler TOUT le corps. Il y a tout de même un petit temps d’adaptation pour les apprivoiser et savoir comment régler l’intensité des élastiques dans vos séances de musculation.

Vos retours

Tous ceux d’entre vous qui me font des retours après la découverte de ce nouvel accessoire sont enthousiastes et surpris par toutes les possibilités d’entraînement qu’offrent les élastiques.

Certains d’entre vous (tous nouveaux dans l’utilisation des élastiques) m’ont posé des questions sur l’organisation lors du changement de résistances lorsque l’on fait un circuit training par exemple. Comment régler l’intensité des élastiques ?

Si cette question intéresse quelques-uns de mes abonnés, je me dois forcément d’y répondre et je me dis que ce sujet peut également intéresser tous ceux qui souhaitent optimiser leur temps lors des séances avec élastiques.

Les questions qui reviennent le plus souvent :

  • Quelle résistance mettre ?
  • Quelle intensité choisir ?
  • Comment je fais pour changer mes élastiques le plus rapidement possible ?

Quelle résistance mettre ?

Parfois, des personnes me parlent des résistances qu’elles mettent pour tel ou tel exercice.

Est-ce bien ou non ?

Est-ce que je dois mettre plus ou moins d’élastiques ?

Comment régler l’intensité de mes élastiques pour faire ma séance de musculation ?

La réponse à cette question dépend de vos capacités. Dites-vous que c’est comme avec des haltères. Vous devez être capable, en commençant un exercice, de l’exécuter correctement, sans trop de facilité bien entendu. Vous devez sentir les muscles que vous travaillez. Cela dépend de chacun, vous devez trouver la résistance qui vous correspond.

Vous devez savoir également que les résistances ne sont pas forcément les mêmes d’une marque à une autre. Ne vous fiez pas juste à la couleur de l’élastique. Pour exemple : pour comparer les anciens élastiques que j’avais (de la marque Bodylastics – très bien mais qui ne sont plus commercialisés en France) et les nouveaux de la marque PowerGuidance (lien à la fin de cet article), ont des résistances différentes. Vous verrez toujours quasiment les mêmes couleurs utilisées pour différencier les élastiques. L’élastique rouge de Bodylastics n’a pas la même résistance que celui de Powerguidance.

Ne vous préoccupez pas du chiffre indiqué sur l’élastique, fiez-vous à votre propre résistance face à l’élastique. En effet, un élastique d’une marque X sur lequel il est indiqué 18 kg peut être plus dur qu’un élastique d’une marque Y sur lequel il est indiqué 20 kg.

On y va progressivement pour trouver la résistance qui est dure. Par exemple, après l’échauffement si vous avez un tour sur 30 secondes, vous devez pouvoir tenir les 30 secondes. Si vous le faites et que vous pouvez tenir 1 minute, ça ne sert à rien ! Le but c’est toujours de vous cramer dès le début de la séance, dès le 1er tour. Vous pouvez vous rapprocher si ça devient trop dur, voire même enlever un élastique si vraiment vous peiner sur la fin de la séance. Les mouvements doivent rester propres pour ne pas vous blesser et vous devez être cramé quand la séance est terminée.

Quelle intensité choisir ?

Lorsque vous vous échauffez sur un exercice avant de commencer votre circuit, vous commencerez par les élastiques les plus faibles pour arriver jusqu’à la résistance qui va vous correspondre pour faire votre séance.

Exemple sur un circuit qui contient un exercice sur le dos, les pecs, les cuisses et les épaules. Nous n’avons pas la même force selon les groupes musculaires. En général, nous sommes plus puissants sur les cuisses et le dos (ce sont les plus gros groupes musculaires).

L’intensité, la force que vous pourrez mettre dans vos mouvements, va dépendre de votre placement. Plus vous êtes proche du point d’ancrage des élastiques, plus la tension est faible et à l’inverse, plus vous vous éloignez, plus la tension est forte. La distance et l’intensité vont aussi dépendre du nombre d’élastiques que vous utilisez pour un mouvement, plus vous en mettez, plus ça va être dur.

Comment je fais pour changer mes élastiques le plus rapidement possible ?

Une fois que vous avez trouvé votre résistance, votre intensité, que vous savez quel(s) élastique(s) utiliser pour tel exercice, gardez bien en mémoire vos placements et retirez les élastiques dont vous n’avez plus besoin.

Pour être le moins gêné possible lors de vos séances, surtout quand vous avez un temps de repos très court, installez tous les élastiques qui vont vous servir avant de commencer votre séance. Accrochez-les ; décrochez-les des poignées quand c’est nécessaire pendant votre séance. Astuce : utilisez les chevillères en guise de poignées ! Cela vous servira si vous avez un élastique beaucoup plus léger que les autres, vous y aurez accès très facilement pendant votre séance 😉. L’idéal est que vous deviez enlever 1 voire 2 élastiques maximum pour ne pas être gêné lors de vos séances.

Pendant votre séance, vous devez être concentré sur vos mouvements.

Le changement d’élastiques ne doit pas être une prise de tête !

Le top du top : 2 packs élastiques (de la même marque bien sûr) ! Ce qui donne plusieurs élastiques de même intensité, plus de poignées, plus de chevillères. Plus de possibilités et de liberté pendant vos séances. Il vous suffit de tout installer lors de votre échauffement. Quand la séance démarre, vous avez tout à disposition !

Maintenant que vous savez comment régler l’intensité des élastiques pour vos séances de musculation, je vous propose une séance complète full body, avec élastiques et avec moi ! ⬇

Les élastiques que j’utilise sont consultables sur le site d’Amazon.

Encore une fois, je vous encourage à poser vos questions :

  • Soit en m’envoyant un mail via la page Contact.
  • Soit en posant votre question dans la zone commentaire de cet article.

A très vite !


    2 replies to "Comment bien régler l’intensité des élastiques en musculation ?"

Laisser un commentaire